PROJET PEDAGOGIQUE 2013 / 2016

         Dès la rentrée 2013, concernant les rythmes de l’enfant, l’équipe éducative a fait le choix de conserver la semaine de 2x2 jours et de repenser les emplois du temps des élèves en proposant les apprentissages scolaires, du soutien et des études dirigées à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. La pause méridienne sera de 2h complètes et des activités pédagogiques complémentaires, les APC, seront proposées de 13h à 13h30 chaque jour.
        Les débuts d’après midi seront consacrés à des matières liées à la culture et au sport. L’équipe, formée à la pédagogie coopérative, souhaite approfondir la mise en pratique du travail coopératif à tous les cycles : apprendre à coopérer et coopérer pour apprendre en tenant compte des intelligences multiples des élèves, développer les valeurs de la coopération comme l’entraide, le droit à l’erreur, la confiance, l’engagement, l’écoute...des valeurs tout à fait en phase avec le projet éducatif de l’école et de l’enseignement catholique.

un projet pédagogique qui s'inscrit dans les orientations de la réfondation de l'école


 

AXES ET OBJECTIFS DE LA POLITIQUE DE NOTRE ECOLE

 

 

Axe 1 : prise en compte des rythmes de l’enfant

 

 

Réforme des rythmes scolaires

 

Mieux répartir les heures de classe sur la semaine,

à semaine de 2x2 jours

à horaires journaliers : 8h30 – 11h45 et 13h45-16h45

à pause méridienne de 2 h entières

à activités pédagogiques complémentaires (APC) de 13h à 13h30 soit 4 ateliers encadrés 

 

Alléger la journée de classe,

à 6h15 seulement au lieu de 6h30 actuellement

à études dirigées ou aide personnalisée de 2 fois 20 min les lundi et jeudi ; sortie sans cartable ces jours-là

 

Programmer des enseignements à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande

à organisation repensée (emploi du temps, temps périscolaire…) en fonction des rythmes des élèves en tenant compte des apports chrono biologiques et chrono psychologiques sur la fluctuation journalière et hebdomadaire des rythmes de l’enfant 

à emplois du temps repensés selon les rythmes :

         - pas de notions nouvelles le lundi, jour peu propice aux nouveaux apprentissages

         - avant 10 h jeux du matin (manipulation en français et en maths) ou activités sportives ou culturelles (jeux collectifs, histoire des arts, culture chrétienne…)

         - après 10h apprentissages (mémoire à court terme active à ce moment-là)

         - avant 15 h activités culturelles ou sportives (EPS ; arts visuels ; éducation musicale ; théâtre…) avec des échanges de service possibles avec enseignante de maternelle qui peut intervenir dans d’autres classes pendant la sieste

         - après 15 h apprentissages (mémoire à long terme active à ce moment-là)

 


Axe 2 : continuité des apprentissages et harmonisation pédagogique

 

systématiser les apprentissages

 

Mettre en place des temps de systématisation dans tous les cycles

à renforcer les compétences linguistiques en ritualisant des productions d’écrits courts : écrire peu mais souvent !

à proposer les « jeux du matin » apprentissages ludiques et manipulation en mathématiques et français

à proposer les « jeux de l’après-midi » en histoire, géographie, art … dans le cadre des APC

à mise en place des ateliers lecture / ateliers problèmes

 

harmonisation inter cycles

 

Donner à l’élève des techniques d’apprentissages (travail coopératif, intelligences multiples …) et des rythmes et habitudes communs à toutes les classes

 

à manipulations systématiques dans les apprentissages

à cultiver l’esprit de coopération dans les apprentissages et respect des intelligences multiples des élèves

à décloisonnement des classes

à progression sur tous les cycles dans les domaines artistiques : éducation musicale, arts visuels, histoire des arts

à création d’un portfolio culturel et artistique qui suit l’élève tout au long de sa scolarité dans l’école

à poursuite du projet prévention : « Mission 3T :santé, sécurité, propreté »

 

 

Axe 3 : prise en compte de la diversité des élèves

 

différenciation pédagogique

 

Permettre à tous les élèves de progresser en proposant des activités plus diversifiées

 

à aide personnalisée (jusqu’au CP) et étude dirigée (en CE et CM) le lundi et le jeudi soir (les élèves concernés rentrent sans cartable ces soirs-là)

à faire plus de manipulations pour les élèves en difficulté

à différenciation pédagogique (niveaux de difficultés)

à intelligences multiples et travail coopératif au service de tous les élèves

à entraide entre enseignants lors de concertations pour proposer un travail adapté à l’élève