Historique de l'école


  La population de St Julien du Gua « appelle » une jeune fille : Suzanne Charbonnier qui, en 1810, devient Sœur St Julien et fonde avec Françoise Roure, Sœur Marie, la congrégation du Sacré Cœur de Jésus.

 

     Quelques années plus tard, l’Abbé Claude-Martin Coste aura un rôle déterminant dans le développement de la Congrégation. En 1819, l’Abbé Jean-Baptiste Chabanel fonde la Congrégation du Sacré Cœur de Jésus et du Saint Cœur de Marie avec Anne Delhomme, qui devient Sœur du Sacré Cœur et Madeleine Bouvet, Sœur St Louis. En 1949, les deux Congrégations s’unissent pour former la Congrégation du Cœur de Jésus et de Marie.

 

      Cette congrégation crée l’école de St Sorlin en Valloire. Les locaux sont acquis par la famille de Bernon de St Sorlin avec une SCI. Celle-ci fut transformée en une association nommée « Promotion Communautaire de la Valloire » en 1971.

 

      L’association fait don des locaux aux Sœurs du Couvent des Saints Cœurs de Marie et de Jésus, située 3 rue du mail à Tournon. Depuis 2005, plus aucune religieuse ne vit dans l’école. La dernière sœur ayant résidé dans l’école fut Sœur Jean Bosco qui a vécu ici plus de quarante ans et fut directrice jusqu’à 1986.

 

      Désormais, la direction de l’école est confiée à des laïcs qui reçoivent mission de la Mère supérieure de la Congrégation des Saints Cœurs de Tournon. Grâce à la Congrégation, l’UDOGEC, l’UDAPEL et d’autres instances de l’Enseignement Catholique de la Drôme, de nombreux travaux ont pu être réalisés au cours de ces vingt dernières années.